Laurent TASKIN

Laurent Taskin, Docteur en sciences économiques et de gestion, est Professeur de Gestion des ressources humaines (GRH) à la Louvain School of Management (Université catholique de Louvain), responsable du département Stratégie et Organisation, Directeur du labor-H (Chaire de l’UCLouvain en Management Humain et Nouvelles formes d’organisation), et responsable académique du Master GRH.

Il est (ou a été) chercheur ou professeur invité dans diverses universités, dont City University of London, University of Warwick, Paris Dauphine PSL, UQAM (Canada), l’Université de Lille, ou l’Université Saint Louis Bruxelles.

Ses recherches portent sur les enjeux humains et organisationnels des nouvelles formes d’organisation du travail (télétravail, espaces de travail) et de management (autogestion) ainsi que sur une analyse critique des pratiques et modèles de GRH l’ayant amené fonder le Management Humain.

Il a publié de nombreux articles dans des revues internationales telles que Organization Studies, Human Relations, Journal of Business Ethics, International Journal of Human Resource Management, Ephemera, New Technology, Work and Employment, Economies & Sociétés, Revue Française de Gestion, @GRH; une quinzaine de livres, dont Management Humain (De Boeck, 2016/2020, avec Anne Dietrich) ou Critical Management Studies: Global voices, local accents (Routledge, 2016, co-édité avec Chris Grey, Isabelle Huault, Véronique Perret). I

l a également été Editeur-en-chef de la revue scientifique International Journal of Work Innovation (Inderscience), de 2012 à 2021.

LinkedIN : Laurent Taskin

Twitter : TaskinLaurent

 

-Références des principaux travaux en matière de télétravail :

 

-Palpacuer, F., Taskin, L. & Gomez, P.-Y. (Dir.) (2022) L’entreprise comme communauté. Nouvelle Cité.-Taskin, L. & Dietrich, A. (2020) Management Humain: Une approche renouvelée du comportement organisationnel et de la GRH. 2è édition. De Boeck Supérieur, coll. Manager RH-Laurent, M., Taskin, L., Ughetto, P. (2022) Une rupture dans le rapport au travail ? La pandémie de Covid-19 et les temporalités de gestion de leur parcours par les salariés. Revue internationale de psychosociologie et de gestion des comportements organisationnels, xviii(72), 63-83.-Taskin, L., Courpasson, D., Donis, C. (2022) Objectal Resistance: the Political role of objects in workers’ resistance to spatial change. Human Relations, 75(3),

-De Ridder, M., Taskin, L. (2021) Quels espaces de liberté dans l’entreprise dite libérée : Une approche par la liberté sociale d’Axel Honneth. @GRH, 40, 13-36.

-Ajzen, M., Taskin, L. (2021) The re-regulation of working communities and relationships in the context of flexwork: a spacing identity approach. Information & Organization, 31(4).

-Hansez, I., Taskin, L., Thisse, J. (2021) Télétravail : solution d’avenir ou boom éphémère ?, Regards économiques, 164.

-Taskin, L., Parmentier, M. & Stinglhamber, F. (2019) The dark sides of office designs: towards de-humanization? New Technology, Work and Employment, 34(3), 262-284.

-Sewell, G. & Taskin, L. (2015) Out of Sight, Out of Mind in a New World of Work? Autonomy, Control, and Spatiotemporal Scaling in Telework. Organisation Studies, 36(11), 1507-1529.

-Taskin, L. & Raone, J. (2014) Flexibilité et disciplinarisation : repenser le contrôle en situation de distanciation. Economies et Sociétés, Série KC, Etudes critiques en management, 3(1), 35-69.

-Heckscher, C., Sewell, G. & Taskin, L. (2012). New forms of (work) organization: Studying the transformation of work in an amoral and lawless world. International Journal of Work Innovation, 1(1), 5-9.

-Taskin, L. & Bridoux, F. (2010). Telework: Despatialisation as a challenge to knowledge creation and transfer. International Journal of Human Resource Management, 21(3), 2503-2520.

-Taskin, L. (2010). Déspatialisation: un enjeu de gestion. Revue Française de Gestion, 36(202), 61-76.

-Taskin, L. & Tremblay, D.-G. (2010). Comment gérer des télétravailleurs? Gestion : Revue Internationale de Gestion, 35(1), 88-96.- Taskin, L. & Edwards, P.K. (2007). The possibilities and limits of telework in a bureaucratic environment: Lessons from the public sector. New Technology, Work and Employment, 22(3), 195-207.

-Taskin, L. (2007). Gérer le télétravail, une affaire de GRH. Personnel et Gestion, 16(4), 7-11.

-Taskin, L. (2006). Télétravail: Les enjeux de la déspatialisation pour le management humain. Revue Interventions Economiques, 34(2), 73-94.

-Taskin, L. (2006). Le télétravail en manque de régulations. Regards économiques, 37, 1-14.

 

Le comité scientifique :

Louis Erb est doctorant en économie à l’université de Gustave Eiffel et Président du Comité Scientifique de l’Observatoire du Télétravail.

[+]

Karine BABULE, Chargée de mission à l’Agence Nationale pour l’Amélioration des Conditions de Travail (ANACT) co-pilote l’axe “Organisations Hybrides et l’Égalité Intégrée”.

[+]

Marie Benedetto-Meyer, Maitresse de conférences en sociologie à l’Université de technologie de Troyes est membre associée du laboratoire Printemps (CNRS/UVSQ).

[+]

Caroline BLANCHOT est secrétaire générale de la CGT des cadres et professions intermédiaires, l’Ugict – CGT.

[+]

Nicolas Cochard est certifié d’histoire-géographie et docteur qualifié aux fonctions de maître de conférences en histoire contemporaine.

[+]

Caroline Diard est docteure en sciences de gestion et actuellement professeure en management des Ressources Humaines et droit à l’ESC Amiens.  

[+]

Pierre Lamblin, directeur et membre du comité de direction à l’Apec, est en charge de la direction données et études.

[+]

Chargée d’enquête pour la société de sondage IPSOS France, Emmanuelle Lavignac est aujourd’hui secrétaire fédérale FSE CGT et membre du Bureau de l’Ugict-CGT dont elle anime le collectif UGICT « Télétravail/Travail hybride ».  

[+]

Sabrina Mraouahi est maître de conférences en droit privé à la Faculté de droit, de sciences politiques et de gestion et à l’Institut du travail de l’Université de Strasbourg. Spécialiste de droit du travail, elle enseigne à la Faculté de droit, de sciences politiques et de gestion et intervient dans les formations syndicales et prud’homales organisées par l’Institut du travail de Strasbourg.

[+]

Docteur en économie, Antoine Rémond a été directeur adjoint du Centre Etudes & Prospective du Groupe Alpha. Il est actuellement responsable du Pôle Etudes & Prospective du centre Etudes & Data.

[+]

Maître de conférences HDR à l’IGR-IAE de l’Université de Rennes 1

[+]

Gabrielle Schütz est maîtresse de conférences à l’Université Versailles – Saint-Quentin en Yvelines, membre du laboratoire Printemps (Professions, Institutions, Temporalités). Sociologue du travail et du genre, elle s’intéresse aux transformations du travail dans les organisations.

[+]

Laurent Taskin, Docteur en sciences économiques et de gestion, est Professeur de Gestion des ressources humaines (GRH) à la Louvain School of Management (Université catholique de Louvain), responsable du département Stratégie et Organisation, Directeur du labor-H (Chaire de l’UCLouvain en Management Humain et Nouvelles formes d’organisation), et responsable académique du Master GRH.

[+]

Spécialiste des études, de la prospective métier et de l’innovation, Béatrice Taudou a accompagné pendant plus de 10 ans au sein de cabinets d’études et de conseil les entreprises et organisations professionnelles dans leurs transformations métiers.

[+]

Jacques Thisse est professeur émérite à l’Université catholique de Louvain (Belgique) et a été professeur invité dans plusieurs universités américaines et japonaises.

[+]

Ingénieur dans une grande entreprise d’informatique, Matthieu TRUBERT, spécialiste de la transformation numérique du travail et des relations sociales.

[+]

Emilie Vayre est Professeure de Psychologie du Travail et des Organisations à l’Université Lumière Lyon 2 et membre du Pôle Psychologie Sociale, U1296 INSERM.

[+]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L’Observatoire du télétravail vise à anticiper les transformations du travail, à croiser les points de vue des acteurs sociaux et des universitaires, à nourrir les décideurs et pouvoirs publics et à faire connaître les actualités et travaux de référence. Il est un lieu d’échanges et de confrontation de points de vue permettant d’analyser les transformations de fond autour de l’expansion du télétravail.

ObsTT.fr est un portail d’informations et de ressources de tout bord sur le sujet du télétravail. L’Observatoire est également présent sur Linkedin et Twitter.

+
To top